Installation LED pas cher

Tutoriel d’achat et d »installation de bande de LED.

Je donnerai les liens pour commander.

Exemple de réalisations déjà effectuées:

– Sous un ilot central dans une maison (sous les bords de l’ilot)
– Dans un placard pour chaussures et penderie
–  Dans une cuisine ou une salle de bain
– Dans une armoire

Matériel obligatoire: Fer à souder exemple: https://www.banggood.com/fr/Mustool-MT223-60W-Adjustable-Temperature-Electric-Soldering-Iron-with-5pcs-Solder-Tips-p-1077119.html?rmmds=search (Personnellement un fer à souder Campingaz fait l’affaire)

Matériel facultatif: Dremel (si prise électrique derrière une planche de bois)

Deux options d’alimentation: Secteur / Batterie

Rappel pour ce tuto: les LED s’alimentent en 12V donc toujours alimenter en 12V. Ne pas inverser le + et le – dans les soudures. Les interrupteurs à deux broches se câblent sur le +. Ne pas faire de pont de soudure entre le + et le -. Respecter ces normes + = fil rouge, – = fil noir ceci évite les erreurs. Vous pouvez vous brancher sur le milieu d’une bande pour alimenter les deux cotés. Pas besoin de boucler sur elles mêmes les extrémités des bandes de LED.

Choses à acheter:
– Bande de LED 5m blanche: https://www.banggood.com/fr/5M-White-3528-SMD-LED-Strip-Light-Non-Waterproof-12V-DC-300-LED-p-77079.html?rmmds=myorder
– Interrupteur deux broches à bascule: https://www.banggood.com/fr/1Pcs-2Pin-Snap-in-On-Off-Rocker-Switch-Control-Black-p-920431.html?rmmds=myorder

ou https://www.banggood.com/fr/Large-Rectangle-Rocker-Switch-LED-Lighted-Car-Dash-Boat-3-Pin-SPST-12V-p-1037507.html?rmmds=myorder
– Connecteur 12V femelle: https://www.banggood.com/fr/DC-Power-Male-Female-5_5X-2_1mm-Connector-Adapter-Plug-Cable-Pressed-connected-for-LED-Strips-12V-p-998683.html?rmmds=myorder
– Alimentation 12V: https://www.banggood.com/fr/AU-or-EU-or-UK-or-US-AC-100-240V-To-DC-12V-2A-Power-Supply-Adapter-Converter-p-80779.html?rmmds=myorder

ou batterie https://www.banggood.com/fr/DC-12V-8000mAh-Super-Rechargeable-Protable-Lithium-ion-Battery-Pack-p-969148.html?rmmds=search
– Fils électrique: https://www.amazon.fr/gp/product/B00N5J7G0A/ref=oh_aui_detailpage_o02_s00?ie=UTF8&psc=1

 

Tuto: Transformer un diffuseur Air Wick en USB (+- 45 minutes)

Petit tutoriel inutile mais sympa pour bricoler un Air Wick HS. Alimenter le Air Wick via USB.

Cas personnel: le détecteur de présence ne marchait plus ce qui entrainait un nombre de pschitt incroyable à la minute.

Ce qui est récupérable en fonction de la panne du Air Wick:

– Carte électronique avec tout ce qu’il y a dessus: interrupteur etc…

– Moteur 3 Volt

Il faut savoir que l’usb envoie 5 Volt mais les petits moteurs lorsqu’ils sont suralimentés tournent juste plus vite sans forcement cassés.

Le matériel:

– Fer à souder et la panoplie (étain, etc…)

– Câble USB inutilisé (il faut le dénuder et étamer les fils noir et rouge (masse et 5v))

Pour réutiliser l’ensemble carte + moteur et l’alimenter en usb:

– Souder le fil rouge de l’usb sur le coté bombé de l’arceau métallique (celui avec le ressort pour mettre la pile)

– Souder le fil noir de l’usb sur l’autre arceau métallique

Pour réutiliser que l’interrupteur et le moteur:

– Dé-souder l’interrupteur et le moteur (garder ses deux fils (rouge et noir))

– Souder le fil rouge du câble usb sur l’emplacement rouge du moteur

– Souder le fil noir de l’usb sur une des pattes de l’interrupteur

– Souder le fil noir du moteur sur la deuxième patte de l’interrupteur

N’hésitez pas à prendre un vieux chargeur usb pour tester si votre montage fonctionne avant de le brancher à votre PC ou autre.

Il suffit ensuite d’essayer de faire un truc pas trop vilain.

Vous avez donc un Air Wick USB qui fonctionne avec l’interrupteur voir le capteur de présence.

J’ai coupé le plastique en haut à gauche et en bas à droite du bouton du boitier. Le premier sert à mettre l’interrupteur, fixé avec de la glu. L’autre à faire sortir le câble.

Faites attention à ce que vous faites.

Test: CyanogenMod (Android)

Voici un récapitulatif de mon test concernant CyanogenMod.

Premièrement, qu’est-ce que CyanogenMod? CyanogenMod est un groupe de développeurs ayant créé une ROM alternative de Android. Qu’est-ce qu’une ROM? Une ROM est un OS modifié ou non par les constructeurs et les opérateurs mobiles. Par exemple Samsung qui modifie le Android de base (système linux créé par Google) et y intègre des applications (S Voice, S Note, etc…) qui consomme de la batterie pour pas grand chose. Les opérateurs tels que SFR ou Orange modifie la ROM de nouveau en rajoutant leurs applications.

Ce qu’il fait qu’on se retrouve avec des surcouches très consommatrices en énergie et pas forcement utiles, ce qui pousse des utilisateurs à flasher leur ROM. Flasher une ROM consiste à greffer un OS à l’appareil visé. Il est nécessaire de rooter le smartphone. Le rooter consiste à vous donner toutes les autorisations possible sur le téléphone. Il faut également posséder un Recovery, un Recovery est en gros un processus alternatif de démarrage d’un smartphone.

Pour en revenir à CyanogenMod, le groupe propose le Android à la base de toutes les autres ROM. Sans surcouche, avec plus de liberté, de fluidité et de performances.

Pour l’installer la procédure est assez complexe et diffère selon les modèles de smartphones, néanmoins, la procédure est sensiblement la même.

  1. Rooter le téléphone
  2. Installer un Recovery
  3. Installer la ROM CyanogenMod avec le Recovery

Mal fait vous risqué de (semi-)briqué votre téléphone, et sans connaissance vous risquez de rendre votre téléphone inutilisable (bug au démarrage).

Les points positifs: Fluidité, performance, économie de batterie, très joli et personnalisable à souhait, permet d’accéder à des versions Android que le constructeur ne permet pas (accès à Lollipop).

Les points négatifs: Perte des applications constructeurs telles que S Voice. Perte des applications masquées telles que différentes actions en fonction des mouvement des mains etc… Pour moi ce sont les seuls points négatifs

J’ai testé sur Samsung Galaxy S3 I9305 avec la version CyanogenMod 12.1 (Version Android: Lollipop 5.1). Avec Recovery ClockWorkMod 6.0.45 et rooté avec CF-Autoroot-I9305. Je l’avais déjà flashé 2 fois avant (une fois pour la ROM Samsung officielle, la deuxième pour avoir la version d’après: KitKat 4.4.4).

Pour en savoir plus consulter phonandroid.com

Tutoriel: Contourner les blocages des FAI

Tutoriel pour continuer à utiliser T411 lorsque celui-ci sera bloqué.

La sentence du TGI de Paris est tombée aujourd’hui. Bilan les FAI (Fournisseur Accès Internet) devront empêcher leurs clients d’accéder à t411.

La méthode de blocage sera le blocage par système DNS; cela consiste à empêcher la redirection IP / http:// par les fournisseurs d’accès internet tels que Orange et Free. En gros vous ne parviendrez pas à vous connecter à l’IP du site et donc au site http://www qui lui correspond.

La solution la plus simple, réalisable en 12 étapes basiques et qui consiste à ajouter l’adresse DNS d’un fournisseurs DNS autre que celle qui passe par votre FAI (via votre Livebox/Freebox/etc). Si vous ne comprenez pas, pas de panique.

Quoi faire:

  1. Ouvrir « Panneau de configuration« 
  2. Cliquer sur « Réseau et Internet« 
  3. Cliquer sur « Centre Réseau et Partage« 
  4. Cliquer sur « Modifier les paramètres de la carte » (à gauche de la fenêtre)
  5. Si votre connexion est filaire « clic droit » sur « Ethernet » sinon « clic droit » sur « Wi-Fi »
  6. Cliquer sur « Propriétés« 
  7. Dans la liste qui apparaît, descendre jusqu’à « Protocole Internet version 4 » et « clic gauche » dessus.
  8. Cliquer sur « Propriétés« 
  9. Cliquer sur « Utiliser l’adresse de serveur DNS suivante:« 
  10. Mettre « Service DNS préféré:  » à l’adresse de votre box « 192.168.1.1 » généralement
  11. Mettre « Service DNS secondaire:  » à l’adresse « 8.8.8.8 » (serveur DNS de google, également 8.8.4.4)
  12. Cliquer sur « Ok« 

Vous pourrez désormais accéder à T411.

Pour tester l’efficacité essayer d’accéder à The Pirate Bay.

Vous trouverez d’autres adresses de serveurs DNS partout sur le web.

Avis: mondebloqueur.com (site recommandé)

Avis sur le desimlockeur internet mondebloqueur.com

Ce site propose un desimlockage tout opérateur de nombreuses marques (Bouygues, SFR, Free, Orange, etc…) et sur énormément de marques.

Ne connaissant pas le desimlockage j’ai donc tenter l’expérience par internet et la peur de se faire escroquer est omniprésente…

C’est donc dans le doute que j’ai commander un code de desimlockage sur le site http://www.mondebloqueur.com/

Il est nécessaire de posséder l’IMEI du téléphone, accessible sur la plupart des smartphones via *#06# et comporte un ensemble de 15 chiffres suivi de 2 autres séparés par un « / » tel que 000000000000000 / 00. Seul les 15 premiers sont à garder.

Il faut également connaitre l’opérateur ayant simlocké le téléphone (opérateur d’origine).

Ces deux critères sont primordiaux. Il suffit de renseigner le modèle de son téléphone parmi la liste proposée.

Il vous est ensuite proposé un tarif et un délai généralement très court. Si celui-ci vous convient vous pouvez continuer la commande. Il faut donc renseigner les informations utiles (boite mail: c’est via un mail qu’on reçoit le code) nom, prénom, etc…

Vient le moment de mettre la main au porte-monnaie. Le paiement se dit sécurisé, vous pouvez régler par Paypal ou par carte bleue. Lorsque la commande est effectuée vous recevez plusieurs mails et une confirmation de commande puis plus tard un mail avec votre code.

Il suffit d’allumer le téléphone bloqué avec une carte sim d’un opérateur bloqué et lorsque l’on vous demande le code de déverrouillage réseau il suffit de mettre le code que le site vous aura envoyé.

Testé sur un Galaxy S4 mini i9195 simloqué SFR. Le délai prévu était de 1 à 36 heures, il a été débloqué en 15 heures (heures de nuit comprises). Le code fourni s’est révélé efficace. Téléphone desimloqué et fonctionnel.

Je vous recommande donc ce site.

10/20 car fonctionnel

5/5 nombre de téléphones et d’opérateurs mobile supportés

2.5/5 données contradictoires sur le lieu de l’entreprise et manques d’informations

Note 17.5/20

Tuto: Nettoyage de son PC suite à un virus

Tutoriel pour dépanner les petits virus:

– Logiciels additionnels nécessaires: AdwCleaner, MalwareBytes Anti-Malware

– Antivirus (Avast par exemple)

Il faut dans un premier temps se prémunir d’un logiciel tiers nommé AdwCleaner, réputé parmi les ingénieurs et les particuliers comme étant le meilleur nettoyeur de PC. Vous pouvez également choisir SpyBot mais celui-ci est plus lent.

https://toolslib.net/downloads/viewdownload/1-adwcleaner/

Il convient ensuite de lancer un scan, une connexion internet est nécessaire pour chercher des virus parmi une base de données.

Il convient de redémarrer le PC par la suite.

Généralement cette phase suffit mais si vous souhaitez faire les choses bien vous pouvez nettoyer avec un scan anti-virus et un scan anti-malware avec MalwareBytes.

https://fr.malwarebytes.org/antimalware/

Vous pouvez par la suite redonner un coup de jeune avec une défragmentation et un nettoyage avec CCleaner et Auslogics Disk Defrag.

Voila les trois quart du temps cela suffit, si rien ne résout il faudra probablement formater l’ordinateur.

Tuto: Se protéger du Phishing

Bon tout d’abord il faut rappeler ce qu’est le phishing.

Le phishing, ou hameçonnage, est une technique de hacking ultra simple et basée sur l’inattention des victimes.

Au commencement, le hacker cible un site internet ou l’utilisateur entre des données telles que adresse mail et mot de passe; prenons par exemple facebook.

Le hacker copie le code source de la page « facebook.com » et le colle dans une page à lui nommée par exemple « facbook.com« ; il lui suffit de rediriger les coordonnées rentrées par la victime et les récupérer. Il redirige ensuite vers le vrai site facebook.com, l’utilisateur pense avoir fait une erreur et retape ses coordonnées pour rentrer dans le vrai facebook, il ne s’est aperçu de rien mais viens de se faire avoir par le phishing.

Pour se protéger:

  1. Surveiller les URLs ou il est demandé de rentrer mail et mot de passe
  2. Ne pas cliquer sur les liens provenant de mail douteux redirigeant vers les sites susceptible d’être un lieu de phishing.